Le Siècle tome 1, La chute des géants de Ken Follett

Résumé :
En 1911, les grandes puissances vivent leurs derniers instants d'insouciance. Bientôt la guerre va déferler sur le monde... De l'Europe aux Etats-Unis, du fond des mines du pays de Galles aux antichambres du pouvoir soviétique, en passant par les tranchées de la Somme, cinq familles vont se croiser, s'unir, se déchirer, au rythme des bouleversements de l'Histoire. Passions contrariées, rivalités et intrigues, jeux politiques et trahisons... Billy et Ethel Williams, Lady Maud Fitzherbert, Walter von Ulrich, Gus Dewar, Grigori et Lev Pechkov vont braver les obstacles et les peurs pour s'aimer, pour survivre, pour tenter de changer le cours du monde.
Avis
C'est un roman qui traine dans ma PAL depuis un petit moment et j'étais curieuse de le découvrir, surtout que dans ma famille, beaucoup de personnes l'ont lu et apprécié. Je me suis donc lancée.
J'ai divisé ma chronique en fonction des trois parties et du prologue puisqu'il s'agit d'un roman vraiment long (un peu plus de 1 000 pages).

Prologue.
On découvre ici un personnage, Billy. Il est jeune et il va travailler pour la première fois, au fond d'une mine, comme son père et son grand père avant lui. On en apprend un peu sur lui, le fait qu'il n'aimait pas l'école, qu'il est terrorisé par la mine mais qu'il fait semblant que ce ne soit pas le cas. Il a aussi une famille nombreuse même s'il a perdu trois soeurs et un frère. On voit bien le contexte, avec des patrons de mines qui se fichent des ouvriers, et une Haute Société qui dépense sans compter. 

Je trouve que ce prologue nous plonge bien dans l'ambiance de 1911, on peut s'imprégner de ce que ressentait les ouvriers et les mineurs et en même temps, par des dialogues, on observe le décalage total avec ceux qui ont de l'argent et qui font un scandale parce qu'une femme a porté deux fois la même robe.

Partie 1 ~ Le ciel se couvre
La première partie de ce roman se déroule essentiellement au Royaume Uni même s'il y a quelques chapitres en Russie. 
On découvre toute une galerie de personnages très différents les uns des autres et surtout de différentes nationalités. 
On ne voit pas passer les pages puisque tout se passe rapidement. Cela commence par une grève des mineurs au Pays de Galle après que le patron de la société exploitant la mine ait décidé d'expulser des veuves ayant perdu leurs maris dans un accident de mine quelques semaines auparavant. Cela nous permet de découvrir les différents diplomates qui entourent le roi lors d'une visite. On a donc des personnages autrichiens, allemands, anglais et américains, qui semblent tous amis. Mais cela ne dure que jusqu'à l'assassinat de l'archiduc François Ferdinand. Après cela les tensions commencent à se montrer et on se retrouve en pleines négociations pour éviter une guerre qui semble pourtant inévitable. Toutes ces relations diplomatiques sont très complexes et l'on découvre que parfois un pays affirme quelque chose simplement pour obtenir tout l'effet inverse c'est donc très intéressant de le voir en application. 
Mais les différents personnages sont également pris dans des problèmes d'ordre privé. Entre le Comte Fitz qui couche avec son intendante en plus de sa femme et qui réussi à les mettre toutes les deux enceintes, ou Maud, la soeur de Fitz, un anglais, qui tombe amoureuse de Walter, un allemand, alors que toute relation entre eux semble impossible à l'approche de la guerre où leurs deux pays seraient ennemis. 
Cette première partie est relatée par des personnages qui souhaitent à tout prix éviter la guerre, c'est donc intéressant de voir tout ce qu'ils vont tenter de faire pour que celle ci n'éclate pas. 

Partie 2 ~ La guerre des géants
Dans cette partie la guerre a éclatée. Elle recouvre donc les quatre années de la Première Guerre Mondiale. 
On continue de suivre les personnages que l'on a découvert lors de la première partie, ce qui étend le champs géographique du roman. En effet certains d'entre eux sont en France dans les tranchées, en Allemagne, aux USA ou en Russie. On suit donc les différents volets de la guerre sur tous les terrains tant au fond des tranchées que sur le plan diplomatique avec les différentes manœuvres du Président Wilson pour éviter que son pays entre en guerre.
C'est une partie très intéressante parce qu'on continue de pouvoir observer les plans politiques de chaque pays et dans le même temps on est plongé dans le réalisme de la guerre. 

Partie 3 ~ Un monde nouveau
Cette troisième partie, beaucoup plus courte que la précédente, permet de voir les conséquences plus ou moins directes de la fin de la guerre pour nos personnages, ceux que l'on a suivi depuis le début. En refermant le roman on sait exactement où ils sont et comment ils vont. Je trouve que cette partie est très utile, elle permet de fermer le roman sans se poser d'autres questions sur eux. Bien sûr, on connait l'Histoire et on se doute forcément que c'est loin d'être fini mais on est quand même content pour nos personnages.

J'adore l'histoire et pourtant c'est le premier roman historique que je lis. Ken Follett et notamment sa trilogie 'Le Siècle' m'a souvent été recommandée par ma famille donc je me suis lancée dans sa lecture. 

Cela a été très intense de parcourir ces événements très importants de notre histoire de cette façon, totalement immergée dans la vie de différents personnages. D'autant qu'il est très facile de s'attacher à eux, non pas parce qu'on se reconnaît en eux, mais parce qu'ils mènent des combats tant politiques que militaires et que l'issue peut être fatale pour eux. 
Dans ce premier tome, j'ai eu le plaisir de retrouver des événements que j'avais étudiés en cours d'histoire exposé différemment et cela change ma vision de certains faits. 

Au départ j'ai eu un peu de mal parce que les personnages sont vraiment très nombreux et il est parfois difficile de se rappeler de tout, surtout qu'il y a de nombreuses connexions entre chacun d'eux. Pourtant ils sont tous nécessaires pour que l'auteur puisse nous livrer une version de l'histoire la plus complète possible en s'étendant notamment sur toute l'Europe mais aussi aux USA. 

Cela a été une lecture très intense, parfois complexe pour suivre tous les événements, même si Ken Follett fait tout pour que cela reste compréhensible. J'ai découvert une part de l'Histoire que l'on étudie pas en cours, notamment toute une dimension politique, que j'ai beaucoup appréciée. D'autant que le réalisme de ce roman, avec un auteur qui mêle des scènes qui ont vraiment eu lieu à des scènes qui auraient tout à fait pu avoir lieu notamment avec ses personnages fictifs, fait que l'on peut ne pas douter de certains éléments.

En bref, une très bonne lecture que je recommande à tous les passionnés de l'histoire du XXème siècle, très instructive et intéressante, avec une écriture toujours accessible et une galerie de personnages haute en couleur.
Je pense lire la suite pour découvrir l'avenir des personnages.

2 commentaires:

  1. Coucou,
    Pas vraiment mon genre de roman ^^
    Bref, super chronique sinon
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou
      C'est sûr ^^ Même s'il est hyper intéressant du point de vue historique
      Merci
      Bisous

      Supprimer